Ce site est réservé aux fumeurs adultes qui souhaitent arrêter. Il ne faut en aucun cas essayer la cigarette électronique si vous ne fumez pas. en savoir plus

Comment remplacer les cigarettes mentholées?

Publié le : 25/05/2020
Catégories : Actualité générale

La cigarette électronique avec un liquide mentholé est l'outil parfait pour remplacer les cigarettes mentholées. Il est grand temps de se mettre à la "Vape"!

Découvrez tous nos e liquides mentholés pour cigarettes électroniques.

Depuis une centaine d’années, l’industrie du tabac intègre sciemment du menthol aux cigarettes. Doté d’un grand potentiel addictif, à même de séduire populations qui, autrement, ne s’intéresseraient pas aux cigarettes, il constitue un pernicieux additif, rendant les cigarettes faussement « light » mais indubitablement nocives (1).

Au fait de cette réalité, l’Union européenne est intervenue par directive en 2014. Le résultat ? Depuis ce mercredi, il est interdit aux buralistes de vendre des cigarettes au menthol. Les aficionados de la mentholée, désemparés par cette décision, se retrouvent face à un choix abrupt : celui de passer aux cigarettes classiques ou celui, infiniment meilleur, d’en profiter pour arrêter le tabac.

C’est là que peut intervenir, à profit, la cigarette électronique. Avec ses arômes menthe toujours autorisés et sa nocivité infiniment moindre à celle de la cigarette, elle constitue une véritable porte de sortie au tabac, en opposition à la cigarette light, produit d’appel pour une addiction durable à la tueuse.

Les cigarettes au menthol sont plus dangereuses et plus addictives que les cigarettes classiques

Contrairement à une idée reçue, les cigarettes au menthol n’ont rien de « light ». Mélangé au tabac, intégré dans le papier ou dans le filtre sous formes de bille à craquer, le menthol est un additif introduit à dessein par l’industrie du tabac dès les années 1920.

Il a d’abord un intérêt marketing évident, en ayant permis à l’industrie du tabac de conquérir de nouveaux marchés. Alter ego de la figure virile du cow-boy Marlboro, la communication autour de la cigarette mentholée cibla les minorités qui ne s’identifiaient pas à ce mâle blanc, que sa santé n’importait pas.

Cette stratégie, fructueuse, fit de nombreuses « victimes » (le mot est adapté) : En premier lieu, furent visés les Afro-Américains. Aujourd’hui, 70% des fumeurs de cette population consomment des cigarettes mentholées, contre seulement 25% des Américains blancs. En second lieu, les femmes. Dès les années 1955, les industriels du tabac ont réussi le défi de faire fumer les femmes grâce à des cigarettes présentées comme plus fines, moins fortes et moins irritantes. Et pourtant ! Les études montrent que les femmes qui se sont initiées au tabac par ces cigarettes se sont tournées progressivement vers des produits aussi forts que ceux consommés par les hommes (2). Enfin, ce fut le tour des adolescents et les jeunes adultes. Une étude menée par l’École de Santé Publique de Harvard (3), confirmée en 2011 (4), montre que l’utilisation des cigarettes mentholées est d’autant plus présente que la population est jeune et peu expérimentée avec le tabac.

Le succès commercial de cet additif s’explique aussi pour des raisons plus pernicieuses, liées à son effet sur le corps et sur l’expérience d’en fumer. Premièrement, il a pour effet de masquer les effets irritants de la fumée (5). Sa sensation de fraîcheur et son effet légèrement anesthésiant permettent de mieux la supporter. Deuxièmement, il favorise l’absorption de nicotine, en augmentant la fréquence de la respiration et sa profondeur (6), par un effet bronchodilatateur et décongestionnant. Enfin, il pourrait constituer, selon certaines études, un véritable complément à la nicotine dans le processus addictif, en agissant de concert avec elle sur le système nerveux central (7). Il est donc possible, avec les cigarettes « light », de diminuer le taux de nicotine en conservant le même pouvoir addictif.

Plusieurs études montrent clairement les effets délétères du menthol sur les tentatives de sevrage. Une étude datant de 2006 montre que les fumeurs de mentholés essaient moins d’arrêter de fumer et ont plus de chances de rechutes après un sevrage réussi (8). Une autre étude, menée sur près de 1700 patients, montre que les fumeurs de mentholées sont plus enclins à fumer leur première cigarette de la journée dans les cinq minutes qui suivent le réveil, que les fumeurs de cigarettes classiques (9)! L’effet accru de dépendance chez les fumeurs de mentholées s’observe en particulier chez les jeunes. Selon trois études, les jeunes qui fument ces cigarettes sont plus dépendants que les autres fumeurs (10).

Les cigarettes au menthol, loin d’être moins nocives pour la santé que les cigarettes non « light », comporteraient même des risques sanitaires supplémentaires! En ce sens, des études signalent un risque de problèmes cardio-vasculaire plus élevé chez les fumeurs de mentholées (11).

L’application de l’interdiction de la vente des cigarettes mentholées, 6 ans après la directive européenne

Le problème des cigarettes mentholées a pris, au cours des 20 dernières années, une importance de plus en plus conséquente. Malgré une baisse de la consommation générale de tabac en Europe, passée de 40% en 2002 à 28% en 2012, le taux de décès prématuré restait très élevé, en se chiffrant à environ 700 000. Les institutions européennes, s’appuyant sur les études scientifiques disponibles, ont imputé une part considérable de ce décalage à la cigarette mentholée, et à son pouvoir attractif sur les jeunes, tout comme l’Agence Fédérale des aliments et des drogues aux Etats-Unis.

Malgré un débat très animé et des lobbys du tabac mettant tout en œuvre pour l’empêcher, l’Union européenne sauta le pas en 2014, par le vote d’une Directive sur les produits du tabac. D’application progressive dans l’ensemble des Etats membres, qui devaient transcrire dans leur législation ses différents volets, elle aboutit aujourd’hui en France au retrait du marché des cigarettes au menthol. C’est ainsi que, depuis mercredi, le dernier goût disponible dans les bureaux de tabac, depuis que la vanille, le chocolat ou encore les fruits ont disparu des cigarettes vendues en France, vient de céder devant la législation européenne. En Europe de l’Ouest, il ne reste plus guère que la Suisse qui, indépendante de l’UE, n’est pas impactée par cette décision.

Cette directive est aussi à l’origine d’autres réglementations que nous connaissons déjà bien : les avertissements couvrant les deux tiers des paquets de cigarette, l’interdiction de vente de cigarettes électroniques aux mineurs ou, encore, l’obligation d’afficher sur les flacons de e-liquide des avertissements sur le pouvoir addictif de la nicotine.

Que faire si vous êtes un fumeur de cigarettes mentholées ?

Cette décision impacte un nombre considérable de personnes en Europe, comme en témoigne la hausse considérable de la vente de cigarettes mentholées dans les dernières semaines aux Pays-Bas, ses consommateurs s’en constituant des stocks avant la mise en application de l’interdiction (12). En France, les cigarettes mentholées sont également populaires, en constituant 8% du chiffre d’affaires des buralistes et en comptant près d’un million de consommateurs réguliers.

Toutes ces personnes, dont vous faites peut-être partie, se retrouvent aujourd’hui face à une interrogation majeure : suis-je fumeur ? Injustement qualifiées de light, ces cigarettes laissèrent en effet penser à nombre de leurs habitués qu’il n’était pas vraiment fumeurs s’ils ne consommaient que ce type de cigarettes. Néanmoins, l’interdiction désormais en vigueur bouscule les certitudes. Elle impose à chacun d’effectuer un choix entre fumer des cigarettes classiques non mentholées ou arrêter le tabac.

La première alternative consiste à se rabattre sur la cigarette classique, ou sur les autres formes de tabac mentholé toujours en vente. Il faut en effet noter que cette législation ne s’applique pas, pour l’instant, aux cigarillos et au tabac à chauffer. Néanmoins, il ne peut être encouragé de faire ce choix. Le tabac, rappelons-le, est un poison terrible, qui tue un fumeur sur deux.

La seconde alternative est infiniment plus souhaitable pour préserver sa vie. Il s’agit, conformément à la finalité profonde de ces législations, d’en supprimer le tabac. Cette voie, plus difficile, peut cependant être substantiellement facilitée par la cigarette électronique. La directive européenne n’ayant, au surplus, pas interdit la vente de e-liquide mentholés. Il est donc possible dès maintenant de vous libérer du tabac, sans perdre le plaisir du geste, de la nicotine et du menthol.

Même s’il est préférable d’opérer à un arrêt complet de toute source de nicotine, sachez que selon des études récentes, la nocivité de la cigarette électronique est estimée à seulement 5% de celle du tabac. On peut dès lors regretter que certains acteurs du milieu de la santé, comme le Professeur Martinet, souhaitent que cette interdiction du menthol soit étendue aux e-liquides (13). Pourquoi ? Parce qu’en voulant protéger les individus des quelques effets potentiellement néfastes de la cigarette électronique, le risque est de les inciter, involontairement, à choisir la cigarette conventionnelle plutôt que l’arrêt complet.

Sources: 

1: Rapport du Comité National Contre le Tabagisme. V. https://www.la-croix.com/France/Tabac-France-debarrasse-cigarettes-menthol-2020-05-20-1201095185

2: Rapport du Comité National Contre le Tabagisme. V. https://www.la-croix.com/France/Tabac-France-debarrasse-cigarettes-menthol-2020-05-20-1201095185

3: Jennifer M. Kreslake, MPH, Geoffrey Ferris Wayne, MA, Hillel R. Alpert, ScM, Howard K. Koh, MD, MPH, and Gregory N. Connolly, DMD, MPH  Tobacco Industry Control of Menthol in Cigarettes and Targeting of Adolescents and Young Adults, Am J Public Health. 2008 September; 98(9): 1685–1692.

4: Joshua Rising and Kristina Wasson-Blader, Menthol and initiation of cigarette smoking, Tob Induc Dis. 2011; 9(Suppl 1): S4.

5: Ferris Wayne G, Connolly GN. Application, function, and effects of menthol in cigarettes : A survey of tobacco industry documents. Nicotine Tob Res 2004;6(Suppl.1):S43-54.

6: Ferris Wayne G, Connolly GN. Application, function, and effects of menthol in cigarettes : A survey of tobacco industry documents. Nicotine Tob Res 2004;6(Suppl.1):S43-54.

7: Ferris Wayne G, Connolly GN. Application, function, and effects of menthol in cigarettes : A survey of tobacco industry documents. Nicotine Tob Res 2004;6(Suppl.1):S43-54.

8: Pletcher MJ, Hulley BJ, Houston T, Kiefe CI, Benowitz N, Sidney S. Menthol cigarettes, smoking cessation, atherosclerosis, and pulmonary function: the Coronary Artery Risk Development in Young Adults (CARDIA) Study. Arch Intern Med. 2006 Sep 25;166(17):1915-22.

9: Ahijevyk K, Garrett BE, Menthol pharmacology and its potential impact on cigarette smoking behavior, Nicotine and Tobacco Research 2004, 6 ( supplément 1)

10: Hersey JC, Ng SW, Nonnemaker JM, et al: Are menthol cigarettes a starter product for youth? Nicotine and Tobacco Research 2006, 8:403–413. ; Hersey JC, Ng SW, Nonnemaker JM, et al: Are menthol cigarettes a starter product for youth? Nicotine and Tobacco Research 2006, 8:403–413. ; Wackowski O, Delnevo CD: Menthol cigarettes and indicators of tobacco dependence among adolescents. Addictive Behaviors 2007, 32:1964–1969.

11: Ciftci O, Caliskan M. et al. Mentholated cigarette smoking induced alterations in left and right ventricular functions in chronic smokers. Anadolu Kardiyoloji Dergisi. 2008;8(2):116–122. ; Ciftci O, Gullu H. et al. Mentholated cigarette smoking and brachial artery, carotid artery, and aortic vascular function. Archives of the Turkish Society of Cardiology. 2009;37(4):234–240. ; Ciftci O, Topcu S. et al.  Smoking mentholated cigarettes impairs coronary microvascular function as severely as does smoking regular cigarettes. Acta Cardiologica. 2008;63(2):135–140. doi: 10.2143/AC.63.2.2029518

12: https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/05/20/les-cigarettes-au-menthol-ne-peuvent-plus-etre-vendues-dans-l-union-europeenne_6040258_3224.html

13: Propos recueillis par le journal La Croix. V. https://www.la-croix.com/France/Tabac-France-debarrasse-cigarettes-menthol-2020-05-20-1201095185

Partager ce contenu

Catégories du blog

Tous les articles