La résistance d'une cigarette électronique est exactement le même produit que la résistance de tout type de matériel et fonctionne donc exactement de la même manière : Il s'agit d'un filament qui chauffe au passage de courant. 

Dans une cigarette électronique, c'est la partie qui permet l'évaporation du e liquide et produit l'équivalent de la fumée d'une cigarette : Lorsque l'on appui sur le bouton de la batterie de la e cigarette, du courant passe dans la résistance et celle ci se met à chauffer. La résistance se situe dans le réservoir de la cigarette électronique (le clearomiseur) qui contient le e liquide. Au contact de la résistance, le e liquide chauffe et s'évapore alors. 

Comment fonctionne une résistance, la base? 

Une résistance se présente généralement sous la forme d'un petit cylindre métallique qui se visse à l'intérieur du réservoir du clearomiseur de la cigarette électronique. C'est un consommable, c'est à dire que c'est un produit qui a une durée de vie limitée, qu'il faut changer régulièrement. 

La résistance est la partie de la e cigarette qui chauffe et fait évaporer le liquide. Il existe plusieurs types de résistances, de plusieurs valeurs et chaque cigarette électronique a sa propre résistance. On peut la dévisser pour la nettoyer ou pour la changer. La valeur d'une résistance s'exprime en Ohm. La valeur en ohm de la résistance est inversement proportionnelle à la puissance de votre e cigarette : Plus la valeur de la résistance est faible, plus votre e cigarette est puissante. Une faible résistance produit plus de HIT et de vapeur mais consomme davantage d'énergie et donc de batterie. La résistance doit être choisie en fonction de la batterie, toutes les valeurs de résistances ne sont pas forcément compatibles avec toutes les batteries. Une e cigarette peut avoir plusieurs valeurs de résistance compatibles, ou une plage de résistance comprise entre 2 valeurs (en ohm).

Pourquoi une résistance chauffe?

Les électrons du courant qui passent à travers la résistance sont ralentis par les atomes du matériau dont est composée la résistance (d'ou le terme de résistance). En ralentissant, les électrons perdent de l’énergie (de l'énergie cinétique). Cette énergie cinétique se transforme en énergie thermique et donc dégage de la chaleur. 

Il s'agit de l'effet Joule : Dans tout système isolé il y a nécessairement conservation de l'énergie, c'est un principe fondamental de la thermodynamique. L’énergie cinétique perdue par les électrons ralentis par la résistance doit se retrouver quelque part. Dans notre cas, elle sera transformée en chaleur. 

Quel est la composition d'une résistance? 

Dans le monde de la cigarette électronique, on appelle résistance la partie cylindrique généralement en métal qui se visse à l'intérieur du réservoir contenant le liquide. Cette "coque" en métal est composée de coton permettant de récupérer le liquide et d'un fil résistif, ou filament, qui chauffe au passage du courant (la véritable résistance). Le coton est enroulé autour du filament et absorbe le liquide par capillarité. Le filament chauffe directement le coton imbibé de e liquide. Le filament peut être fabriqué de différent matériaux.

Traditionnellement, les filaments sont en kanthal ou nickel-chrome, mais certains matériaux comme le Nickel ou le Titane peuvent être utilisés pour construire des résistances permettant le contrôle de temperature. Les matériaux composant les résistances évoluent très rapidement mais il y a toujours une partie pour contenir et récupérer le e liquide et un matériau pour chauffer. 

La coque peut également contenir une grille sur le dessus pour éviter la projection de e liquide, et peut avoir différentes formes selon votre modèle de cigarette électronique. 

Comment le liquide circule t'il dans la résistance?  

La résistance de votre e cigarette est composée de coton enroulé autour d'un fil résistif. Au passage du courant (en appuyant sur le bouton de la batterie), le fil résistif chauffe et c'est donc le coton qui se met à chauffer. Pour que cela fonctionne bien et qu'il y ait production de vapeur, il faut donc que le coton soit imbibé de e liquide. Si le coton n'est pas imbibé, il chauffe "à blanc" et brule, rendant la résistance inutilisable.

La résistance est généralement vissée dans le réservoir de la e cigarette, elle est donc en contact direct avec le e liquide. Le coton composant la résistance s'imbibe naturellement de e liquide par le phénomène de capillarité. c'est le même principe que de mettre une éponge dans un verre d'eau : celle ci s'imbibe.

Avec le e liquide et le coton, ce phénomène n'est par contre pas aussi rapide qu'avec une éponge. Cela peut prendre un peu de temps et on peut aider le phénomène pour le déclencher ou l'accélérer. 

Au premier remplissage de votre réservoir, avec une résistance neuve, il faut donc attendre un peu de temps avant de l'utiliser pour que le coton sec et neuf neuf soit bien imbibé. Il faut attendre au moins une dizaine de minutes. Il faut le faire uniquement avec une résistance neuve, à la première utilisation.

Pour accélérer ce processus on peut amorcer la résistance. Sur certains modèles de résistances, il est même nécessaire de procéder à cet amorçage, nous conseillons donc de toujours amorcer la résistance avant sa première utilisation. 

Comment amorcer une résistance? 

L’amorçage de la résistance est la procédure permettant d'imbiber le coton de la résistance avec du e liquide. Il est nécessaire de le faire avant la première utilisation d'une résistance. 

Pour cela, il suffit de tenir la résistance dans sa main, non vissée sur la cigarette, et de verser quelques gouttes de e liquide directement sur le coton que l'on peut voir à l'intérieur de la résistance. Il faut mettre les gouttes une à une, laisser s'imbiber le coton entre chaque goutte et arrêter une fois que le coton est bien humide. 

Il y a généralement des trous dans votre résistance laissant apparaître le coton et permettant d'imbiber celui ci de e liquide. C'est dans ces trous qu'il faut verser le liquide goutte à goutte. 

Pour bien amorcer, on peut également "aider" la résistance une fois visée sur la e cigarette. Il faut tirer doucement et longtemps sur l'embout de la cigarette, comme pour vapoter, mais sans déclencher la batterie. Le mieux est de fermer les arrivées d'air au maximum si vous avez un réglage d'airflow. Cela a pour effet de faire remonter le liquide dans le coton de la résistance et le coton devrait s'imbiber plus rapidement.

Une fois l’amorçage fait à la première utilisation il n'y a plus besoin de refaire l'opération, simplement au changement de résistance. Si cette étape d’amorçage n'est pas respectée, il peut y avoir un gout de brulé particulièrement désagréable qui rendra la cigarette électronique inutilisable. 

Ma cigarette sent le brulé : que faire? 

C'est le phénomène que le vapoteur redoute le plus s'il l'a déjà ressenti, le DRY HIT. Vous tirez sur votre cigarette électronique et la sensation est affreuse, vous avez l'impression d’aspirer la fumée d'un feu de cheminée ou la vapeur d'un produit calciné. 

Comme vu plus haut, cela est du au fait que le coton de votre resistance n'est pas imbibé de e liquide. La résistance est composée de coton entourant un filament. Lorsque vous déclenchez la batterie de votre e cigarette pour vapoter, le filament de votre résistance se met à chauffer par effet joules. Le filament est à l'intérieur du coton, donc le coton se met également à chauffer. 

Si le coton est bien imbibé de e liquide, cela fonctionne parfaitement et le liquide s'évapore. Par contre, si le coton n'est pas imbibé, alors c'est le DRY HIT assuré. Le coton chauffe à blanc, et vous allez donc aspirer la fumée produite par la combustion du coton. 

Pour éviter cela, il faut donc bien vérifier que le coton est imbibé de e liquide.

Ce problème peut aussi se produire quand la résistance est trop usée: le coton a été utilisé de nombreuses fois, il n'arrive plus a s'imbiber de e liquide et cela ne va plus fonctionner. Si cela arrive après une longue utilisation c'est donc la résistance qu'il faut remplacer. 

Si cela arrive au tout début ou dans les premiers temps d'utilisation, c'est un problème d’amorçage. Il faut amorcer la résistance en versant quelques gouttes de e liquide directement sur le coton (voir plus haut amorcer résistance).

Lire notre article complet Ma cigarette sent le brûlé, que faire ? sur le blog iClope.com

Combien de temps dure une résistance et quand faut il la changer?

La résistance est un consommable, c'est un produit qui a une durée de vie et qu'il faut changer régulièrement.

La question de la durée de vie n'a pas vraiment de sens, c'est comme demander combien de temps dure un paquet de cigarette. Cela dépend au final de votre utilisation, de la puissance de votre cigarette et du type de résistance. Plus vous allez utiliser votre cigarette électronique moins la résistance va durer. 

Mais s'il fallait vraiment donner une idée, nous pouvons dire qu'en moyenne une résistance a une durée de vie de 3 semaines (mais cela dépend vraiment de vous et de votre utilisation !).

Quand faut il changer sa résistance : C'est le coton et le filament qui composent la résistance qui ont une durée de vie limitée. Il faut donc changer la résistance quand l'un de ces 2 éléments ne fonctionne plus comme il faut. 

Soit le filament ne chauffera plus assez, soit le coton ne s'imbibera plus de e liquide. 

Il y a donc deux raisons de changer la résistance:

- Le filament ne chauffe plus assez : vous n'avez plus les sensations du début, la résistance est un peu poussive, il y a beaucoup moins de puissance qu'à la première utilisation. Il faut changer de résistance. 

- Le coton ne remplit plus sa fonction et ne s'imbibe plus : vous allez avoir de temps en temps un gout de brûlé en bouche, un DRY HIY, très désagréable, il faut rapidement changer de résistance.  

il faut donc changer sa résistance si cela ne chauffe plus assez vite ou quand il y a un gout de brûlé en bouche. 

Il faut savoir que changer de résistance c'est presque comme avoir une cigarette électronique neuve. Mettre une nouvelle résistance est très agréable car nous retrouvons les sensations du début que nous avions oublié, cela fonctionne nettement mieux après un changement de résistance. 

Il peut parfois arriver que la résistance lâche très vite, c'est relativement rare, mais c'est un peu comme une ampoule. Le fil résistif est tellement fin que parfois il lâche très vite et la résistance dure très peu de temps. Mais avec l'évolution du matériel, ceci se produit de plus en plus rarement. 

Quelle valeur de résistance prendre? 

La valeur d'une résistance s'exprime en Ohm, comme nous l'avons vu plus haut.  Il existe de nombreuses valeurs et ce n'est pas facile de faire son choix. 

Le choix de la valeur d'une résistance est très important car cela impacte directement sur la puissance de votre e cigarette. C'est à dire sur le HIT (le grattement dans la gorge au passage la vapeur) et sur la production de vapeur. 

La règle est simple : la valeur de la résistance est inversement promotionnelle à la puissance de la cigarette électronique. 

C'est à dire que plus la valeur de la résistance est faible, plus votre cigarette est puissante : plus vous avez de Hit et plus il y a production de vapeur importante.

Il s'agit de la loi d'ohm : P= UI et I= U/R donc P = U²/R

La puissance de votre e cigarette est égale au carré de la tension de votre batterie divisé par la résistance. On voit bien que la résistance divise la puissance donc plus la résistance est élevée moins il y a de puissance. 

Le choix de la valeur de la résistance se fait donc en fonction de vos envies et besoins.

Si vous souhaitez avoir une forte puissance, un gros HIT et une grosse production de vapeur, ou si vous trouvez que votre e cigarette n'est pas assez puissante, vous pouvez prendre la résistance compatible la plus faible. 

Si au contraire vous toussez à chaque aspiration, que cela grésille et produit trop de vapeur ou que vous souhaitez une vape plus "légère" vous pouvez prendre une résistance plus élevée. 

A savoir : l'autonomie de votre batterie est également très liée aux choix de la résistance. Plus vous allez avoir une résistance faible, plus la puissance sera élevée, plus vous allez consommer de l'énergie et donc plus il faudra recharger la batterie rapidement. 

Si vous avez une cigarette électronique avec puissance variable, c'est à dire avec des boutons permettant de modifier la puissance, alors le choix de la résistance est nettement moins important : vous définissez directement la puissance, donc, quelle que soit la valeur de votre résistance, vous allez pouvoir en augmentant ou diminuant la tension, obtenir la puissance souhaitée. Simplement vous allez avoir des plages de valeurs possibles légèrement différentes en fonction de votre résistance. 

Voir cette actualité pour en savoir plus sur le fonctionnement d'une résistance et la loi d'ohm

Est ce que les résistances sont toutes compatibles? 

Non les résistances ne sont pas toutes compatibles avec toutes les cigarettes électroniques. Premièrement, chaque modèle de résistance convient avec un certain type de cigarette électronique. Il peut y avoir plusieurs modèles de cigarettes électroniques pour une même résistance mais deux modèles très différents n'auront pas les mêmes résistances. Ensuite plusieurs type de résistances peuvent être compatibles avec le même modèle mais ce n'est pas toujours le cas et il faut bien lire le détail de votre e cigarette pour voir si c'est compatible. Certaines batteries permettent le contrôle de température, d'autres non, certaines n’acceptent pas les résistances de moins de 0,5 ohms... Il faut donc bien se renseigner avant d'acheter une résistance et surtout n'hésitez pas à nous demander directement si vous n'êtes pas sur.

Vous pouvez également regarder la page quelle résistance est compatible avec ma e cigarette ? pour trouver celle qui vous convient.