Le choix du taux de nicotine est une étape primordiale dans le choix de votre e liquide. Mal choisir peut vous donner une mauvaise expérience, une cigarette trop légère ou trop puissante et cela peut vous faire passer à côté de la cigarette électronique comme outil de sevrage tabagique.

De très nombreux fumeurs n'ont pas réussi à se mettre à la cigarette électronique à cause de cela: ils avaient mal choisi leur taux de nicotine ou on les avait mal conseillé. Donc si vous avez déjà essayé une fois sans être convaincu, peut être est ce entre autre à cause d'un mauvais taux de nicotine, il faut réessayer après avoir lu ce guide!

Comment se manifeste la nicotine dans le e liquide ? Le HIT.

La présence de nicotine dans le e liquide a un impact direct sur les sensations ressenties lorsque vous vapotez : cela joue sur la sensation de grattement dans la gorge lors du passage de la vapeur. C’est ce que l'on appelle le HIT.

Qu’est-ce que le HIT ?

Le HIT, c’est la sensation que tout fumeur connait parfaitement, le grattement dans la gorge, la contraction du larynx, lors du passage de la fumée de cigarette dans la gorge. C’est ce qui donne l’impression de ne pas avaler de l’air, mais vraiment de faire passer en gorge quelque chose de consistant. C’est ce qui donne l’impression de fumer, qui peut faire tousser et qui nous fait dire si la cigarette est légère ou forte.

Le Hit est donc nécessaire pour les nouveaux vapoteurs. Nous avons l’habitude de ce Hit avec la cigarette traditionnelle et nous recherchons bien entendu les mêmes sensations avec la cigarette électronique.

Bien que certains liquides très frais, mentholés ou poivrés puissent simuler ce Hit, c’est vraiment en grande majorité malheureusement la nicotine qui en est responsable. La nicotine induit un picotement dans la gorge qui simule ce grattement bien connu dans la cigarette.

Outre le fait d’assouvir la dépendance, la nicotine va donc surtout se manifester par la présence et la puissance du HIT. Plus il y aura de nicotine dans votre e liquide plus il y a aura de HIT : plus la cigarette électronique sera forte.

Et un liquide sans nicotine n’aura aucun HIT.

Choisir le taux de nicotine, c’est donc choisir la puissance du HIT, la puissance de la cigarette électronique.

Nous conseillons donc de choisir son taux de nicotine en fonction de votre consommation de tabac : plus votre cigarette est puissante ou plus vous fumez, plus il faudra prendre de nicotine. Un fumeur de gitane sans filtre devra prendre du e liquide avec le taux maximum, de 16 mg/ml (parfois 18 mg/ml). Un fumeur de cigarette ultra light, le taux le plus faible de 6 ou encore 3 mg/ml.

Nous déconseillons fortement de débuter avec un e liquide sans nicotine. Sans nicotine, pas de hit. Et vous allez être très déçus, de ne pas avoir les mêmes sensations

Tableau type de fumeur/taux de nicotine

Type de fumeur Ou Type de cigarette - Petit fumeur (moins de 10 cigarettes par jour)
- Cigarette légère, light...
- Moyen fumeur (mois de 20 cigarettes par jour)
- Cigarette blonde classique
- Gros fumeur (plus de 20 cigarettes par jour)
- Cigarette brune, sans filtre, forte
Taux de nicotine conseillé 6 mg/ml 11 mg/ml 16 mg/ml

Ce tableau est indicatif pour les primos vapoteurs, et pour le premier choix de e liquide. Il faudra doser par la suite son taux en fonction de son expérience. Si vous trouvez votre cigarette électronique trop puissante, qu’elle vous fait tousser ou vous donne de mauvaises sensations, il faudra prendre un liquide avec un plus faible taux pour la suite.

A l’inverse, si vous n’assouvissez pas votre manque de nicotine, si vous avez toujours envie de fumer, c’est certainement que le taux est trop faible. Il faudra donc en prendre un plus élevé par la suite avant d’abandonner.

Le but est qu’avec le temps il faudra essayer de diminuer petit à petit ce taux de nicotine. Cela viendra naturellement, sans contraintes. Un jour vous trouverez que le 16 mg/ml est trop fort et vous passerez naturellement au 11 mg/ml. Avec le temps vous baisserez donctranquillement votre taux de nicotine pour être moins dépendant, jusqu’au jour où vous pourrez vapoter sans nicotine ou tout simplement arrêter.

Pour aller plus loin :

L’impact du modèle de cigarette électronique sur le taux de nicotine.

Le tableau ci-dessus est indicatif pour les primo vapoteur et il est un peu simpliste. Car le HIT ne dépend pas uniquement de la nicotine. Le HIT dépend également du modèle de cigarette électronique. La puissance de chauffe en Watt de votre cigarette va également jouer sur le Hit. Si le liquide chauffe très vite et très fort, vous allez avoir plus de Hit. Avec un modèle de très haute puissance, vous n’aurez donc pas besoin de mettre trop de nicotine dans votre e liquide. Avec les modèles les plus puissants, il faut donc généralement diminuer son taux de nicotine.

Et la dépendance à la nicotine?

La nicotine n’est pas là que pour le HIT, elle est également présente car en tant que fumeur vous êtes dépendant à la nicotine. Dans les e liquides, sa présence sert donc aussi à assouvir cette dépendance. Plus vous serez dépendant plus vous tirerez sur votre cigarette électronique. Il faut donc également choisir le liquide en fonction de sa dépendance et donc du nombre de cigarettes que vous fumiez avant de découvrir la cigarette électronique.

Comment est dosée la nicotine dans la cigarette ?

Nous parlons de mg/ml de liquide. C’est-à-dire de milligramme par millilitre de e liquide. Un liquide avec 6 mg/ml de nicotine aura donc 6 mg de nicotine pour chaque millilitre de liquide. Donc dans un flacon de 10 ml, il y aura 6 x 10 = 60 mg de nicotine.

Le Hit sans nicotine ?

Ce serait le graal de la cigarette électronique : réussir à provoquer un Hit sans nicotine. Malheureusement c’est vraiment la nicotine contenue dans les ciagrettes traditionnelles qui crée ce Hit. Le Hit a d’ailleurs été inventé par les cigarettiers, les fabricants de cigarette, pour permettre aux fumeurs de fumer. Au départ, si l’on fume du tabac directement sans rien, le Hit sera beaucoup trop fort, impossible à fumer. L’industrie a donc chimiquement réussi à réduire ce hit dans la cigarette pour le rendre acceptable par le fumeur afin qu’il puisse y prendre du plaisir. Cela fait partie de l’addiction et on doit malheureusement le retrouver avec la cigarette électronique. Des recherches sont en cours pour trouver un équivalent non addictif pour créer ce Hit. En attendant un liquide ultra frais, ultra mentholé pourrait faire l’affaire mais sans la même sensation.

Le test du passage au sans nicotine.

Si vous arrivez à baisser votre taux de nicotine jusqu’au plus faible, il restera une dernière étape, le but de tout vapoteur, ne plus avoir besoin de Hit, le passage au sans nicotine ou à l’arrêt complet de la cigarette électronique. C’est l’étape la plus compliquée, mais elle est nettement plus simple que l’arrêt direct de la cigarette.

Le fumeur a deux dépendances avec la cigarette : le geste (en prenant en compte les sensations) et la nicotine

Le geste et les sensations sont compensés par votre cigarette électronique et le Hit. La dépendance à la nicotine, elle, est uniquement compensée par la présence de nicotine dans votre corps.

Lorsque vous allez tester le liquide sans nicotine, vous allez alors peut être assouvir la première dépendance (geste et sensation de fumer). Par contre il va se passer un phénomène que vous ne connaissiez pas, le syndrome de manque.

Sans vraiment le savoir, vous êtes dépendant à la nicotine, et le fait d’arrêter, votre corps va vous le faire remarquer. Cette période de manque est un peu complquée mais loin d'être insurmontable. Elle peut se traduire par des étourdissements, des douleurs physiques,…

Ne vous inquiétez pas cette dépendance à la nicotine et le syndrome de manque ne durent que quelques jours, 1 semaine maximum. Donc si vous arrivez à tenir une semaine, vous ne serez plus dépendant à la nicotine et vous aurez gagné.

Nos autres guides e-liquides

Composition e-liquide

Que contiennent les e-liquides ?

Lire la suite
Comment choisir son e-liquide

Comment choisir son e-liquide?

Lire la suite
Comment choisir l'arôme de son e-liquide

Comment choisir son taux de PG/VG ?

Lire la suite