Test de l'ijust start plus

← Retour à toutes les actus

On ne présente plus Eleaf qui fait partie des fabricants les plus prolifiques du marché de la vape. Avec Joyetech ou encore Kangertech, ces fabricants nous ont habitué à un rythme très soutenu de sorties de nouveaux produits.Test de l'ijust start plus

Pour Eleaf, l'année 2015 a été très riche avec entre autre de nombreux iStick, du contrôle de température à toutes les sauces mais aussi du matériel d'une grande simplicité d'utilisation avec notamment la petite dernière : L'iStick Basic. 2016 n'est pas en reste et la firme de Shenzen continue son petit bout de chemin avec semble t'il toujours en tête l'idée de proposer un matériel simple et efficace.

L'iJust Start plus, un vaporisateur qui fait le boulot.

Ainsi est née l'iJust Start plus. A l'heure ou certains proposent des mods fonctionnant à 200 W avec 3 accus 18650, acceptant des résistances de 0,01 ohm et un cheapset qu'on peut mettre à jour, Eleaf met sur le marché un kit dont la notice pourrait tenir sur trois lignes tellement il est simple à utiliser.

Ce kit, c'est l'iJust Start plus. On a généralement tendance à classifier les différents kits. Qu'on les nomme « kit vapoteur confirmé » ou « kit débutant » . Qu'il s'agisse des blogueurs, des sites de vente en ligne ou même des boutiques physiques, tout le monde se sent le besoin d'organiser, de ranger dans des cases tous ces kits afin d'orienter l'utilisateur vers son choix. Alors à qui s'adresse cet iJust Start plus ?

Comme je l'ai dit, c'est un VP (vaporisateur personnel) qui fait le boulot et simple d'utilisation. Le kit contient tout le nécessaire pour démarrer sereinement.

En ouvrant la boite, on trouvera ainsi en premier lieu la batterie et son clearomiseur reposant dans un écrin souple offrant une bonne protection. Dans le compartiment du dessous se trouvent les habituels accessoires pour ce genre de pack : Une résistance de 0,75 ohm (identique à celle installée dans le clearomiseur), un câble USB pour recharger votre batterie et une notice.

D'un diamètre de 19 mm et d'une longueur de 70 mm, la batterie propose une belle autonomie avec ses 1600 mah. Munie d'un pas de vis 510, on pourra y connecter n'importe quel clearo (en 19 mm de préférence). Elle accepte les résistances de 0,4 à 3,5 ohm, ce qui nous laisse finalement un choix assez large. Côté fonctionnement, c'est on ne peut plus simple et classique. Cinq pressions pour allumer, cinq pressions pour éteindre, on reste appuyé sur le switch pour vapoter. Du classique. Cette batterie se charge en USB et l'on peut bien sur vapoter pendant la charge. Il faut environ 3h30 pour une pleine charge.

Le clearomiseur GS Air 2 montre davantage de choses. Pas que de bonnes choses malheureusement. Il peut contenir 2,5 ml de liquide et le remplissage se fait comme sur n'importe quel GS Air : On dévisse la base, on incline le réservoir et l'on fait couler le liquide le long des parois. Et comme les autres GS Air, ce GS Air 2 propose un airflow dont nous allons parler un peu ici.

Un Airflow pas comme les autres...

Avec la meilleure volonté du monde, je ne peux pas dire de bien de cet airflow. Attention, le flux d'air fonctionne très bien et si comme moi vous êtes habitués à une vape un peu aérienne vous vous y retrouverez. Mais pour le malheureux qui veut une vape serrée, il va falloir utiliser cette bague de silicone blanche fournie dans le kit qui rend votre set up vraiment disgracieux. Je me suis longtemps posé la question de savoir pourquoi on avait opté pour un tel système chez Eleaf. Question de budget ? Conception d'un stagiaire (débutant) ? Volonté de proposer quelque chose de fondamentalement différent ? Quoi qu'il en soit, on leur souhaite de ne pas renouveler l'expérience... Pour moi, cette bague de silicone est une petite aberration qui a vite terminé à la poubelle.

A l'utilisation, cette iJust Start Plus fonctionne vraiment très bien et l'on obtient de très bonnes sensations avec une vapeur abondante. Je déconseille par contre d'utiliser des résistances de 1,2 ou 1,5 ohm avec le GS Air 2 sous peine de subir une vape un peu molassonne. Mais avec la résistance de 0,75 ohm fournie de base, le résultat est vraiment probant et pourra convenir autant à un débutant qu'un vapoteur confirmé.

Voilà donc la case dans laquelle serait rangée cette petite iJust Start plus : Un kit destiné au débutant, parfait pour s'initier en proposant une vape confortable sans se compliquer la vie. Et j'ajouterai que pour le vapoteur de longue date qui n'a que faire d'un écran OLED et du contrôle de température, cela conviendra aussi parfaitement.

Découvrez maintenant l'iJust Start Plus.

Bonne vape à toutes et à tous.