Quelle est la composition des e liquides ?

← Retour à toutes les actus

Il est une question que tout vapoteur s'est très certainement posé une fois. Une question qui nous revient souvent sur notre chat en ligne, par mail, ou encore au téléphone : « Que contiennent les e-liquides ? »

Cette question est légitime et nous devrions d'ailleurs tous savoir ce que nous inhalons. Aussi ai-je décidé de décrypter pour vous les petites étiquettes qui ornent nos flacons. Nous allons ainsi détailler chacun des composants servant à la fabrication du liquide et expliquer son rôle.

Cela permettra également de répondre à cette très agancante phrase que l'on entend souvent: "La cigarette électronique c'est dangereux on ne sait même pas ce qu'il y a dedans

Donc si on le sait très bien... 

Quelle est la composition des e liquides ?

S'il est deux éléments qui nous viennent tout de suite à l'esprit pour l'élaboration du e-liquide, ce sont bien le propylène-glycol (PG) et la glycérine végétale (VG).

Intéressons nous tout d'abord au PG qui est le plus souvent le composant principal du liquide.

Le propylène-glycol (PG):

Le propylène-glycol est un liquide incolore, légèrement visqueux, peu volatile, pratiquement inodore et particulièrement hygroscopique (qui absorbe l'humidité de l'air).

Si le fait de savoir qu'il est utilisé dans la fabrication de résines synthétiques, que c'est un composant d'antigel, et autres liquides de freins, qu'il est utilisé comme solvant dans l'industrie des encres d'imprimerie ou encore comme constituant de produits tels que le détergent, vous effraie, peut être serez vous rassuré de savoir que le PG est aussi largement utilisé comme solvant, émulsifiant, humectant ou conservateur dans l'industrie alimentaire, l'industrie pharmaceutique, les cosmétiques et les produits d'hygiène corporelle.

Dans le secteur alimentaire, le PG est considéré comme un additif. Vous le retrouverez sur de nombreuses étiquettes sous le numéro E1520. Il est aussi utilisé comme émulsifiant pour les sauces et autres assaisonnements. On en trouve dans de nombreux produits contenant des arômes, comme les yaourts et les confitures par exemple.

En cosmétique et pharmacologie, il apparaît sous le numéro E490 et si vous consultez les étiquettes de vos savons, gel pour les cheveux, shampoings, rouges à lèvres, dentifrices, etc... il y a de fortes chances que vous le voyiez apparaître sur la plupart de ces produits.

Enfin, c'est ce même propylène-glycol qui est utilisé dans l'industrie du spectacle pour alimenter les fameuses machines à fumée.

Chacun de nous utilise et consomme donc du PG au quotidien. Mais quelle est son utilité dans le liquide pour cigarette électronique ?

Et bien il a plusieurs fonctions. Tout d'abord, il est en partie responsable de ce qu'on appelle communément dans le jargon de la vape : le « hit », cette fameuse sensation de contraction de la gorge que le fumeur cherche à conserver parce qu'elle imite l'effet produit par l'inhalation de la fumée de cigarette. Bien que le hit provienne uniquement de la nicotine, le PG le fait bien ressortir. Par ailleurs, il joue aussi le rôle d'exhausteur d'arôme.

Le propylène-glycol permet donc de faire ressortir la puissance de la nicotine (le Hit) et la puissance de l’arôme (le gout) tout en faisant un peu de vapeur.

Attardons nous à présent sur la glycérine végétale, qui généralement va de paire avec le PG.

La glycérine végétale (VG):

C'est un liquide incolore, visqueux et inodore.

Elle est utilisée dans de nombreuses compositions pharmaceutiques comme hydratant et dans les suppositoires ou certains sirops contre la toux.

On la retrouve aussi dans les cosmétiques comme agent hydratant, solvant et lubrifiant. On en trouve notamment dans les dentifrices, les crèmes hydratantes ou encore les bains de bouche. C'est aussi un composant des savons à la glycérine comme les savons de Marseille.

Dans le secteur alimentaire on trouvera la glycérine végétale comme additif sous l'appellation E422. Elle est aussi utilisée en tant qu'humectant (pour retenir l'humidité), solvant ou encore émulsifiant dans de nombreux produits alimentaires.

Il est aussi bon de savoir que le JECFA «  Joint FAO-OMS Expert Committee on Food Additives » (en français : comité mixte FAO-OMS d'experts des additifs alimentaires) lui a attribué une dose journalière admissible non spécifiée depuis de nombreuses années. En d'autres termes, la VG ne représente pas de danger pour la santé lorsqu'elle est utilisée dans les proportions requises pour obtenir l'effet désiré.

Aussi utilisée en plastifiant et lubrifiant dans la fabrication du papier, en chimie, etc... la liste est très longue. Bref, comme pour le propylène-glycol, nous utilisons et consommons de la VG quotidiennement.

En ce qui concerne son utilisation dans le e-liquide, la VG permet d'obtenir un gros volume de vapeur. Mais pas uniquement. Elle diminue aussi la sensation de hit et adoucie les arômes. En somme, elle donne à votre e-liquide un côté plus rond et suave.

Pour résumer, c'est le pourcentage de ces deux composants qui définira en quelque sorte le caractère de votre e-liquide :

Plus il contiendra de PG, plus la saveur de votre arôme sera prononcée, plus vous aurez de Hit, et moins vous aurez de vapeur.

A l'inverse, plus il contiendra de VG, plus vous aurez de vapeur mais moins vous aurez d’arôme et de hit.

PG, VG, c'est un peu la base du liquide pour e-cigarette. Mais ces liquides comptent aussi dans leur composants de l'arôme (alimentaire ou naturel), parfois de l'eau et/ou de l'alcool et (souvent) de la nicotine.

Les arômes :

L'arôme n'a pas un rôle primordial dans la confection des e-liquides et est pourtant, vous vous en doutez bien, indispensable. C'est lui qui va donner son goût à votre liquide préféré et l'on note donc deux types d'arômes dans la composition du e-liquide. L'arôme de qualité alimentaire et l'arôme naturel, qui comme son nom l'indique est exclusivement composé d'éléments d'origine naturelle. Ces arômes sont les mêmes que vous trouvez dans le secteur alimentaire.

L'alcool et l'eau :

L'alcool et l'eau n'entrent pas systématiquement dans la composition des liquides et leur rôle est similaire. L'un comme l'autre jouent le rôle de fluidifiant. Lorsqu'ils sont présents, sachez que c'est en infime quantité et que s'il y a présence d'alcool, celui ci n'a pas le temps de pénétrer dans le sang car il s'évapore instantanément.

La nicotine dans les e-liquides :

Le dernier élément que nous allons voir est donc la nicotine. Anciens fumeurs que nous sommes, nous vapotons des liquides nicotinés parce que nous y sommes dépendants et bien entendu, plus notre dépendance est forte, plus fort est le taux de nicotine dans nos liquides.

Les effets de la nicotine sont multiples. Elle peut, suivant la dose administrée, ou stimuler, ou calmer. A petite dose, elle stimule alors qu'à forte dose elle calme. Presque instinctivement, le fumeur ou le vapoteur sait quelle dose s'administrer.

Par ailleurs, la nicotine est aussi responsable du hit. Plus le e-liquide contient de nicotine, plus le hit est fort. Ce hit sera augmenté par un fort taux de PG et diminué par un fort taux de VG.

La nicotine nous amène à une autre question que nous sommes surement très nombreux à nous être posé :

Pourquoi y a t-il une tête de mort sur les flacons de e-liquide ?

C'est en effet à cause de la présence de nicotine que l'on retrouve ce petit dessin propre à vous faire frémir. La nicotine est considérée comme un produit très toxique (ceci à forte dose), aussi les fabricants de liquides sont ils obligés d'apporter le marquage T+ (très toxique) sur les flacons de liquide. La législation rend obligatoire ce marquage pour tout produit contenant de la nicotine. C'est donc la nicotine et elle seule qui est responsable de ce marquage. Vous remarquerez donc qu’il n’y à pas de tête de mort sur les flacons sans nicotine.

C’est également cette législation sur les produits T+ qui oblige le fabricant à mettre les indications sur les flacons : « porter des gants, lunettes de protection,…, en cas de contact avec la peau appeler le médecin,… » ces indications ne sont pas sur les flacons de liquides sans nicotine et elles ne sont de toute facon pas du tout adaptée à un flacon de liquide… mais c’est la loi française, il faut bien mettre ce produit dans une catégorie.

Voilà, vous savez à peu près tout sur les composants de vos liquides favoris, merci de faire passer le message... 

Bonne vape à toutes et à tous.