Atopack penguin de joyetech : la revue subjective

← Retour à toutes les actus

Comment commencer cet article autrement que par : je n'y croyais pas... ?

Lorsque j'ai découvert l'Atopack Penguin au travers de quelques clichés, et lu sa fiche technique, je n'y croyais pas. Rien ne parvenait à me convaincre que cette box allait trouver sa place sur le marché. C'est simple, je n'y trouvais que des points noir. 

Atopack penguin de joyetech : la revue subjective

Je ne discuterai pas son design auquel on adhère ou non. Que l'on aime ou pas, une ligne directrice a été suivie et l'on se retrouve avec une box rappelant indéniablement la silhouette du pingouin. 

Sur le papier, plusieurs points me chagrinaient : Tout d'abord on note comme un désaccord entre le volume de liquide embarqué et l'autonomie de la batterie. 8,8 ml de e liquide dans un réservoir de cigarette électronique, c'est assez énorme. Alors pourquoi avoir doté cette box d'une autonomie de (seulement) 2000 mah ? Attention, je ne prétends pas que 2000 mah représente une autonomie faible. On est bien dans la moyenne des e cigarettes avec batterie intégrée mais tout de même... Je m'imaginais déjà recharger ma box chaque jour alors que ma réserve de e liquide tiendrait près de 3 journées. C'est presque incohérent. 

Second point noir : pas d'airflow réglable. C'est bien simple, sur une cigarette électronique à l'airflow non ajustable, soit l'on a une vape bien calibrée et dans ce cas cela plaira au plus grand nombre. Ou alors on aura une vape trop ou pas assez aérienne et dans un cas comme dans l'autre, l'appareil ne conviendra qu'aux uns ou aux autres. Peut être dommageable pour un produit qui se veut à priori grand public. Parce que cette petite box est réellement grand public, mais nous y reviendrons plus tard. 

Enfin, dernier point négatif indéniable, toujours sur le papier : C'est un mod au format propriétaire. Je trouve les produits à format propriétaire un peu marginaux. On se coupe de tout un tas de matériel non compatible et l'on devra forcément acheter des résistances Atopack Penguin ou des cartouches/réservoirs Atopack Pinguin pour utiliser son matériel. C'est le principe des cigarettes électroniques AIO (all in one) me direz vous. La gamme eGo AIO fonctionne de cette manière et cela n'ennuie personne. Je trouve tout de même toujours intéressante la compatibilité entre divers matériels. Pouvoir connecter n'importe quel clearomiseur sur n'importe quel mod ou box est un vrai plus.La lassitude est l'ennemie numéro un du vapoteur et c'est souvent ce qui conduit au retour des très mauvaises habitudes ! 

Bref, c'est presque sans conviction que je déballai cette petite Penguin il y a 10 jours. Tous ces points noirs n'ont bien sur pas été balayé d'un revers de main, mais Joyetech à presque réussi à me faire oublier ces détails qui peuvent fâcher. 

Un dispositif bien pensé. 

Chose qui plaira avant tout au débutant, cet Atopack Penguin est très simple à utiliser. Oter le réservoir, changer la résistance, etc... il ne sera pas forcément nécessaire de lire la notice (en français) pour comprendre et utiliser la box. 

Sur une tranche on trouve un port micro USB (le dispositif utilise la fonction passthrough et l'on pourra vapoter pendant le rechargement), un indicateur de batterie représenté par 5 points lumineux (5 points allumés, la batterie est pleine, 1 point allumé, elle est quasiment vide), un bouton fire assez imposant et une fente pour l'airflow. Ce dernier est incorporé à la cartouche. 

La cartouche, justement, et sa résistance, proposent un système extrêmement bien pensé. La partie inférieure de la cartouche Atopack est cerclée de silicone et il suffira d'insérer la résistance JVIC. Celle ci s'emboîte dans le joint silicone et le tout est parfaitement hermétique. 

Le réservoir se remplit par la partie inférieure. Il faut retirer la résistance et verser le e liquide par un trou assez large pour accueillir la majorité des embouts, flacons et pipettes.

Atopack penguin de joyetech : la revue subjective

Parlons résistance. 

Deux résistances sont fournies avec la box (le kit est d'ailleurs très complet, comprenant la box et son réservoir, deux résistances, 1 bouchon pour le réservoir qui permettra de transporter celui ci à part, 1 embout silicone, 1 câble et une notice en français). 

Clairement, les résistances JVIC qu'utilise l'Atopack Penguin sont le gros point fort de cette nouvelle box. 

Assez imposantes, celles ci se placent au fond de la cartouche et sont positionnées à l'horizontale. Le fonctionnement de la résistance JVIC (Juice Vertical Injection Coil) est le suivant : 

Le e liquide est envoyé dans la résistance par le haut puis pénètre et traverse la résistance horizontalement. La vapeur poursuit sa route, toujours à l'horizontale et remonte finalement jusqu'au drip tp. Le résultat de ce mécanisme : Aucune remontée de liquide. En 10 jours d'utilisation, je n'ai pas eu la moindre goutte de e liquide en bouche. 

Atopack penguin de joyetech : la revue subjective

Joyetech ayant pensé à plusieurs profils de vapoteurs, on trouvera une résistance de 0,6 ohm qui mettra en avant le rendu des saveurs et une résistance de 0,25 ohm qui privilégiera le volume de vapeur. 

A qui profite la vape ? 

Avec la résistance de 0,25 ohm, la vape est vraiment très aérienne. Si vous aimez faire de gros nuages de vapeur, cette résistance est faite pour vous. Le rendu de saveur ne sera pas extraordinaire mais bien présent et agréable. 

Avec la résistance de 0,6 ohm, on aura une vape un peu plus serrée. Celle ci est à priori faites pour une inhalation indirecte (bouche puis poumons) mais l'on reste tout de même sur une vape assez aérienne. La faute à un large airflow non réglable. Quant au rendu de saveur, il est naturellement favorisé par l'utilisation de cette seconde résistance. 

Le corps de ces résistances lui, est en céramique et permet une bonne isolation de la chaleur et un meilleur rendu de saveur. 

La consommation de e liquide sera aussi nettement plus importante sur la résistance 0,25 ohm que sur la 0,6. 

Quoi qu'il en soit, que vous soyez débutant ou vapoteur expérimenté, cette petite box pourrait bien vous séduire, à condition que vous ne cherchiez pas une vape serrée. 

Atopack Penguin, on a aimé : 

  • Sa simplicité d'utilisation, parfaite pour un débutant.

  • Son imposant réservoir permettant de stocker 8,8 ml de notre e-liquide préféré.

  • Sa résistance ingénieuse qui met (enfin) fin aux désagréables remontées de liquide.

  • Ses qualités de vape indéniables, quelle que soit la résistance utilisée. 

Atopack Penguin, on aurait aimé : 

  • Un système d'airflow plus abouti, réglable.

  • Davantage d'autonomie. 2000 mah seront suffisants pour un utilisateur moyen. Le vapoteur chevronné devrait quant à lui recharger sa batterie en cours de journée.

  • Une visualisation du niveau de liquide restant. Le réservoir étant opaque, il est impossible de voir le liquide dans le réservoir. 

Pour finir, s'il veut fédérer la communauté des vapoteurs, le fabricant Joyetech devra revoir quelques points sur sa box. Notamment proposer une (vraie) inhalation indirecte par le biais d'une troisième résistance au tirage plus serré ou d'un airflow remanié. Pour le reste, cet Atopack Pinguin qui partait avec quelques à priori se révèle une très bonne surprise que nous sommes heureux de vous proposer sur iclope.com.

 

Bonne vape à toutes et à tous !